art_10
Philippe GALLAND,  Président du Conseil d’Administration
Philippe GALLAND, Président du Conseil d’Administration

Madame, Monsieur, Cher Actionnaire,

Même si la seconde partie de l’année 2018 a été marquée par des difficultés sur les marchés européen et chinois, Le Bélier a maintenu un haut niveau de performance. Ces résultats sont le fruit du travail et des efforts menés par nos équipes depuis plusieurs années, visant à offrir des solutions toujours plus innovantes et à plus forte valeur ajoutée, tout en améliorant notre compétitivité.

Sur l’exercice, notre chiffre d’affaires est en croissance de 3,1%, notre résultat opérationnel ressort à 9,3% et notre marge nette à 7,6%. L’activité commerciale est restée soutenue avec 390 M€ de nouvelles commandes acquises, nous offrant une bonne visibilité sur les prochains exercices.

Il faut également souligner l’excellente situation financière du Groupe avec un endettement financier proche de zéro, qui permet à Le Bélier d’engager des opérations de croissance externe ciblées.

Aussi, afin d’appuyer notre confiance quant aux perspectives à venir, le Conseil d’Administration proposera lors de la prochaine Assemblée Générale, le maintien d’un dividende à 1,18 €/action.

Philippe GALLAND,

Président du Conseil d’Administration



art_11
Philippe DIZIER,  Directeur Général
Philippe DIZIER, Directeur Général

 

Objectif de 400 M€ de chiffre d’affaires à moyen terme

Au cours de l’exercice, plus de 50 nouveaux programmes ont été lancés, soit plus de 80% de croissance par rapport à 2017. La nouvelle unité de production d’usinage serbe est désormais pleinement opérationnelle et celle en Chine est en cours de démarrage.

Aussi, même si le tonnage vendu en 2018 est resté quasi stable, compte tenu des difficultés rencontrées par les constructeurs européens et celles du marché chinois -qui devraient perdurer sur le 1er semestre 2019-, à moyen terme,  les perspectives de développement du Groupe restent toujours significatives :

- Les exigences en termes de réduction de CO2 ont été accrues, constituant  un atout pour Le Bélier, avec une hausse continue de l’usage de l’aluminium dans les pièces automobiles ;
- De même, la progression attendue des véhicules hybrides et électriques offrira à l’aluminium, pour les fonctions freinage et châssis, des opportunités additionnelles à plus long terme, compte tenu du poids important des batteries et du besoin essentiel d’autonomie kilométrique.

Fort des programmes déjà acquis pour 2020, et dans un contexte de marché automobile restauré,  l’objectif de chiffre d’affaires de 400 M€ reste à l’ordre du jour.

Philippe DIZIER,

Directeur Général